Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 16:00

 

 

Ces lieux-dits en "-ac" sont très nombreux en France.

 

Il faudrait y ajouter les toponymes en "-at".

 

 

Deux regions : la Bretagne,  et une très grande zone au sud disons de Tours.

 

Pourquoi ces deux zones bien séparées ?

 

Et aussi quelle est l'explication de ces toponymes en "-ac" ?

 

De quand datent-ils ?

 

Correspondent-ils à une région administrative romaine ?

 

Il y a des toponymes qui se retrouvent à plusieurs endroits éloignés : Montignac par exemple, mais aussi, je crois,  Rouffiac ou Rouffi..., Loupiac, Cognac, Solignac et sûrement d'autres.

 

 

J'ai fait la carte pour la Bretagne sur un autre article avec à la fois les toponymes en "-ac" et en "-at".

 

 

Je fais ici une série de cartes pour la zone de ces toponymes en "-ac" qui se trouve au sud de Tours.

 

Très grande zone assez compacte et régulièrement répartie.

 

 

Première carte : le pourtour de la zone


 

Et plusieurs cartes qui balayent cette zone sud avec des "parts de camembert"  qui ont pour centre Brives-la-Gaillarde.Et dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

La raison ce cette façon de procéder viant du fait que je ne peux mettre plus de 200 repères sur une même carte, ce qui est dommage. Et je ne crois pas qu'il soit posible de les visualiser toutes en même temps.

 

Mes cartes sont toutes à complèter et les repères pourraient aussi être reclassés. Donc travail en cours pour toutes.

 

Première partie.  

 

Deuxième partie.

 

Troisième partie

 

Quatrième partie .

 

Cinquième partie.

 

Sixième partie

 

Septieme partie.

 

Huitième partie.

 

Neuvième partie. (en cours)

 

Dixième partie. + carte des toponymes en -ac sur le sud-est  (en cours toutes les deux)

 

 

 

 

Je remarque qu'il y a quelques "trous" sans toponymes en "-ac".

 

Je m'aperçois aussi qu'il doit y avoir des toponymes qui dérivent probablement de ce type -ac. Il y a des -at, des -oc, des -ic, des -an (vers Montpellier), et autres.

 

Est-ce que les toponymes en -ac sont à la base de tous les autres ? Il semble que oui car ils sont en nombre bien plus grand et sur toute la région au sud de la Loire. Les variations ne sont que locales sauf les -at qui sont aussi répartis partout.

 

 

Pourquoi, dans la région de Clermont-Ferrand y a-t-il si peu de toponymes en -ac et tant en -at ?  Quelle est la raison possible ou avérée ?

 

 

Voir ce site sur les toponymes en pays d'Oc.  Très intéressant.


Partager cet article

Repost 0
Published by Myway - dans Toponymes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Myway
  • : 1°) Appel à témoignages pour un proche ayant une maladie neuronale ; 2°) recherches sur les toponymes en Sarthe 3°) sujets divers : nature, économie, science, religions,
  • Contact

Recherche