Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 18:07

Je remarque depuis longtemps qu'il est indiqué sur des sites généalogiques, et autres sites, que Nicolas III de Vanssay, qui est né et a toujours habité à Beaumont-Pied-de-Boeuf (Sarthe), était seigneur de Courcillon.

 

A mon avis c'est inexact.

 

De qui aurait-il hérité ce titre ? Pas de son père Nicolas II de Vanssay qui habitait déjà à Beaumont-Pied-de-Boeuf.

 

A l'époque où Nicolas III de Vanssay vivait, le Seigneur de Courcillon était :

- d'abord Pierre de Perrien père, terres et seigneurie apportées par sa première femme Marguerite de Bueil. Il est décédé je crois en 1670.

- puis, je suppose, par héritage, son fils aîné Pierre de Perrien, qui a fait une carrière très militaire continue et qui est mort en 1702 sans s'être marié.

 

J'ai lu, sur un livre accessible par extraits sur Google Books, que Pierre de Perrien a légué par testament olographe de 1701 la seigneurie de Courcillon à son cousin : Henri Pierre Joseph de Vanssay, né le 10/05/1689, fils de Nicolas III de Vanssay et de Marie Louise Le Maçon de Trèves.

 

Le Vanssay qui a été seigneur de Courcillon ne peut donc être que Henri Pierre Joseph de Vanssay qui a d'ailleurs habité le château de Courcillon, et est décédé et inhumé à Dissay sous Courcillon.

 

Donc Nicolas III de Vanssay n'a jamais été seigneur de Courcillon. Il était seigneur de Courtiron à Luceau (Sarthe) et plusieurs autres lieux, et il y a peut-être une confusion entre Courcillon et Courtiron.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Myway - dans Sarthe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Myway
  • : 1°) Appel à témoignages pour un proche ayant une maladie neuronale ; 2°) recherches sur les toponymes en Sarthe 3°) sujets divers : nature, économie, science, religions,
  • Contact

Recherche